Almérante, un super continent sur la planète Almaé

Bienvenue à toi cher internaute !

Si tu lis ces quelques lignes, c’est que tu es soit novice soit déjà familier de cet univers et que tu souhaites en savoir plus.

Avant toute chose, une présentation s’impose :

Cet univers, qui s’appelle de manière générale Almaé, est en réalité une planète où la magie existe et qui a été imaginé par Lou.

Lou, grande amatrice de RP et auteure à ses heures, est une dessinatrice (et peintre) à l’imagination débordante. Elle participera, je l’espère, à ce blog  mais en tout cas lui donnera un cadre.

Si Lou est la créatrice d’Almaé, qui suis-je, moi qui écrit ce texte ? Je suis Bou aka Bénédicte Durand, auteure en devenir, qui a des idées et qui manquait d’un terrain de jeu pour les exprimer. Tu trouveras d’ailleurs ma première création terminée, Chroniques d’Almérante 1. La faille, dans la partie boutique de ce site.

Si ce projet a abouti, c’est en grande partie grâce à Lou. Comment, me demanderez-vous ?

 

Le commencement

Bou & Lou, ce sont deux amies qui se connaissent depuis de longues (très longues ?) années et qui ont toujours eu beaucoup d’imagination, soit chacune de leur côté, soit dans des projets communs (et il y en a eu, crois-moi !).

En ce qui me concerne, j’ai toujours débordé d’idées, la plupart dans le domaine du fantastique et avec de la magie, mais créer un monde de toute pièce me paraissait insurmontable. Oui, absolument insurmontable et comme beaucoup de monde, j’ai eu la flemme.

Lou me parlait régulièrement d’un monde qu’elle avait créé et développé pour écrire une histoire et pour jouer ses parties de Role Play (RP). C’est dans cet univers imaginaire, sur la planète Almaé, que Lou a construit Alméria, où se déroule son projet. Lou qui me connait et qui a entendu ma problématique (et ma flemme) sur la création d’un Lore*, me fit la proposition suivante : « Si tu veux, tu peux écrire sur le passé de mon monde, il n’en a pas« .

C’est ainsi que :

  • Je me suis dit “Yes, plus qu’à écrire”. Ce fut ma réaction au tout début quand je pensais que ce serait simple.
  • les Chroniques d’Almérante ont germé dans mon esprit, et qu’elles sont devenues ce qu’elles sont aujourd’hui.

Ce qui nous fait arriver à une partie importante de cet article :

Lou écrit sur Alméria et moi j’écris sur une période antérieure où Alméria s’appelait Almérante.

 

Présentation d’Alméria

Alméria est le nom d’un continent, divisé en trois sous-continent bien distincts : Cythéria à l’Ouest, L’Ilyrie à l’Est et Kalathar au Sud. Ils sont reliés ensemble par la Tour des Mages, la forteresse de Wylat.

Ce nom d’Alméria apparaît lors de la cinquième ère, la dernière ère connue, qui fait suite à mille ans d’ère glaciaire.

L’histoire de la planète Almaé se découpe en cinq ères différentes entrecoupées de guerres et de catastrophes qui seront détaillées un jour.

Carte représentant Alméria :

Alméria est le nom donné au continent, durant une période où les écrits du passé ont disparu et où les peuples survivants de l’ère glaciaire ont une grande mécompréhension de leur histoire.

Ils sont persuadés que quelque chose de dramatique est arrivé mais ils n’en savent pas plus. Il n’y a aucune preuve tangible. Des chercheurs tentent malgré tout d’enquêter sur les évènements du passé pour comprendre ce qui est arrivé à leur planète.

A la même époque, les Mages (la magie a perduré pendant l’ère glaciaire) sont recensés et contrôlés par la Tour des Mages de Wylat. Ils ont perdu de leur superbe et sont dans l’obligation de regagner la confiance de la population qui se méfie d’eux.

Cette période est une époque post-cataclysme, où les populations doivent de nouveau se développer et retrouver leur grandeur d’antan.

Vous connaissez maintenant la situation pendant la cinquième ère.

Cependant, avant cette période noire de l’histoire de la planète Almaé,  les trois sous-continents Cythéria L’Ylirie et Kalathar ne formaient qu’une terre unique : Almérante.

 

Présentation d’Almérante

Almérante est donc le nom qui était donné  à ce super-continent jusqu’à la fin de la 4ème ère.

Il est semblable dans sa forme à l’Australie que nous connaissons et les populations y sont réparties en trois régions (Cythéria, L’Ilyrie, Kalathar), les mêmes que pour Alméria.

Ce choix simplifiait la cohérence entre les deux espaces temporels et m’évitait (on peut se l’avouer maintenant) d’en trouver d’autres🙂 .

La quatrième ère, celle qui m’intéresse et celle sur laquelle j’écris, dura environ un million d’années. Ce fut à cette époque et uniquement lors de ce cycle que les populations nommèrent pour la première fois leurs terres.

Pendant cet âge florissant, de nombreuses races existaient : des Elfes, des Demi-Elfes, des Hommes, des Nomades, des Hommes de l’eau, des nains et des barbares.

Au-delà d’Almérante, se trouvaient certainement d’autres peuples sur des terres restées pour la plupart inconnues.

Les seuls étrangers qui révélèrent leur existence aux Almérantais (habitants d’Almérante) furent les agresseurs, qui tentèrent plusieurs fois de s’emparer du continent pour profiter des ressources et pour asservir les populations locales. D’aspects terrifiants, ils apportaient avec eux le Mal en personne.

Lors de la quatrième ère, la magie prospéra grâce aux Elfes qui tiennent leur puissance de leur histoire passée et rechignent à partager leur Savoir avec les autres races qui pourraient en avoir l’appétence.

Sur la planète Almaé la capacité à utiliser la Magie se transmet génétiquement et n’est pas l’apanage d’une ou deux races. Seuls les nains sont dépourvus de ce gène.

Le livre que j’ai écrit et qui s’appelle Les Chroniques d’Almérante te retracera des événements importants survenus lors de la quatrième ère de ce monde.

Tu trouveras également sur ce blog des anecdotes plus courtes sur des acteurs de cette histoire.

 

A quoi s’attendre sur ce blog ?

Après cette présentation de l’univers du récit, il est temps de faire le point sur ce que tu pourras lire ici.

Parmi les sujets que je pense aborder dans un premier temps, tu trouveras des anecdotes sur tes personnages préférés avant que je n’entame la préparation du tome 2 des Chroniques d’Almérante. (Oui, il y aura un tome 2)

Des informations que tu auras découvertes dans le livre, te seront racontées en détail et te donneront un nouvel éclairage sur ce monde passionnant, qui n’a pas fini de dévoiler tous ses mystères.

D’autres articles seront également mis en ligne, pour aborder le processus créatif des Chroniques d’Almérante, les choix que j’ai faits et les challenges rencontrés pendant ces longs mois de travail.

Information :  *Pour éviter de te faire spoiler les livres, j’ajouterai un message informatif en début de chaque article, ce sera à toi de décider si tu continues ta lecture ou non »

Ce blog ne serait rien sans ses visiteurs, c’est pourquoi, libre à toi de me faire des propositions et de me dire ce que tu veux y lire ! C’est très simple, il te suffira de commenter cet article avec tes envies 🙂

 

Bénédicte

Contacter la romancière

Je me ferai un plaisir de vous lire

benedicte@benedictepdurand.com

Services Presse

Pour découvrir mes romans, c'est par ici